Larsen

Larsen

FILM
Format digital, HD, 16:9, color, stereo
6min32
2019

Untitled_1.17.1.jpg

FR

CONCEPTION, DIRECTION ARTISTIQUE, PERFORMANCE Aurélien Dougé REALISATION ET MONTAGE Charlotte Audureau CHEF OPERATEUR IMAGE Sébastien Roman CREATION SONORE Rodrigo diaz PREMIER ASSISTANT CAMERA cyril cante PPRISE DE SON Alexandre Jaclain ETALONNAGE Inès Loura DURATION 6min32 CREATION 2019 PRODUCTION Inkörper Company MOYENS TECHNIQUES smd, la fabrique 22A, hercules AVEC LE SOUTIEN DE la Ville de Genève - bourse d’aide à la création, la république et le canton de genève - fonds jeunesse


Avec Larsen, Aurélien Dougé poursuit son cycle de recherches et de création sur les rapports de l’humain avec son environnement. Pour la réalisation de ce film expérimental, l’artiste s’est maintenu pendant 6h sur un bloc de glace de plus de 400kg. Les différentes prises de vue et le traitement en slow motion livrent un spectacle sensitif où se dessinent des paysages qui n’appartiennent qu’à l’esprit de celui qui les regardent. Dans Larsen la peau est un filtre aussi protecteur que menaçant, la glace un socle aussi solide que fluide. Le titre fait référence à la barrière de Larsen située sur la côte nord-ouest de l’Antarctique en voie de désintégration.

FR

CONCEPTION, ARTISTIC DIRECTION, PERFORMANCE Aurélien Dougé EDITION Charlotte Audureau CAMERA OPERATOR Sébastien Roman SOUND CREATION Rodrigo diaz FIRST ASSISTANT CAMERA cyril cante SOUND RECORDING Alexandre Jaclain COLORIST Inès Loura DURATION 6min32 CREATION 2019 PRODUCTION Inkörper Company TECHNICAL SUPPORT smd, la fabrique 22A, hercules WITH THE SUPPORT OF la Ville de Genève - bourse d’aide à la création, la république et le canton de genève - fonds jeunesse


With Larsen, Aurélien Dougé continues his cycle of research and creation on the relationship between human and his environment. For the realization of this experimental film, the artist stayed for 6 hours on an ice block of more than 400kg. The different shots and the slow motion processing deliver a sensitive show and landscapes that belong only to the mind of the viewer. In Larsen the skin is a protective and at the same time a threatening filter, the ice a solid and fluid base. The title refers to the Larsen barrier located on the northwestern coast of the disintegrating Antarctic.

Agenda

16 — 20.10.19
VALENCIA — ES